À la Une

Actualité – Août 2019

Je pars en vacances à partir du 1er août, là où je n'aurai ni wifi ni mon pc avec moi pour à priori 2 ou 3 semaines. Je m'excuse de disparaître encore comme ça. À mon retour, je tacherai de rattraper mon retard avec deux fois plus de traduction.

Publicités

UDA – Chapitre 4

Le cœur de Zhishu He avait été rongé par des mensonges de Wenxu Jiang, répétés à plusieurs reprises pendant ces quatorze dernières années. Il était fatigué par tout ces mensonges et ne voulait plus y gaspiller son énergie mentale. Zhishu He s'était presque endormi alors que Wenxu Jiang prenait sa douche. Lorsqu'il s"allonga enfin sur le lit et serra Zhishu dans ses bras, il trouva étonnamment que Zhishu était plus maigre qu'il n'y paraissait. Wenxu Jiang fut préoccupé par l'état de santé de Zhishu, mais il s’abstint de lui faire montre de trop d'attention et se contenta de lui demander: "Combien de poids as-tu perdu?"

NSAPI – Chapitre 1.4

Les soldats qui les escortaient préparèrent leurs arcs afin de continuer à résister tout en retenant Sekka derrière eux. Ils l'avaient protégé jusqu'à présent, mais être prêt à se sacrifier pour lui, c'était trop. Protégeant derrière son dos les deux servantes pâles et tremblantes, Sekka fit face au groupe de soldats ennemis. L'homme en noir le regarda avec indifférence du haut de sa monture. Son corps était entièrement vêtu de noir, la robe de son cheval était également d'un noir de jais.

SDMH – Chapitre 2.1

Dans une pièce spacieuse et lumineuse, un homme âgé d'une trentaine d'années environ se tenait debout silencieusement, dos à la fenêtre. Il mesurait 192 cm et avait une posture bien droite, il avait une paire d’yeux bleus et froids qui dissimulait le tranchant d’une lance. Ses longs cheveux bruns lui pendaient jusqu'à la taille et il portait un costume avec une coupe parfaite qui lui ciselait le physique avec beaucoup de détail. La lumière du soleil traversait les carreaux d'une fenêtre française pour illuminer l'entièreté de sa figure, comme si elle essayait de le couvrir d'une couche dorée.

LIDSF – Chapitre 3.2

Affiche de L'Indifférence Des Dunes De Sable

On m'a jeté à nouveau en prison, mais cette fois-ci, ils me traitent un peu mieux. Un médecin est venu vérifier mes blessures et la nourriture qu'on m'apporte ces derniers jours n'est plus moisie. Je prends une profonde inspiration et plonge tout mon corps dans l'eau, en essayant de ne plus penser à rien, ni à Murong Yu ni à ce qu'ils ont prévu pour moi. Je veux dire, pouvoir apprécier un bain après d'aussi longues journées d'interrogatoire et laver le sang séché et les saletés collée à ma peau est tout simplement fantastique.